Partir à la dernière minute en Islande est quasiment mission impossible, tout simplement parce que beaucoup trop de critères sont à anticiper. Zoom sur toutes les étapes pour bien préparer son Roadtrip en Islande et comment nous nous y sommes pris :

carte islande

Aller en Islande : l’Avion ou le Ferry ?

Si vous préparez un voyage de 2 semaines, nous vous déconseillons fortement le ferry. Celui-ci se prend au Danemark et fait une alte aux Îles Féroé avant d’arriver en Islande, un trajet de plusieurs jours donc.

Privilégiez avant tout l’avion, surtout que les billets ne sont pas excessivement chers (en fonction des saisons !). Au départ de Paris, le trajet dure environ 3h et vous pouvez obtenir des billets à 150€ ou 200€ aller-retour en été par personne. Si vous partez d’un peu plus loin comme Toulouse ou bien Genève, les prix augmentent un peu plus pour une durée de vol de 4h : Comptez 300€ aller-retour environ par personne.

Avec l’avion, vous arrivez à l’aéroport international de Keflavik, à l’extrême Sud-Ouest de l’Islande, et surtout à 40min en navette de la capitale Reykjavik. Avec Iceland Air ou des compagnies Low Cost comme Easy Jet, les trajets sont directs donc vous ne perdez que très peu de temps pour vous rendre sur l’île.

Nous avons pris l’avion de Genève avec la compagnie Iceland Air et tout s’est très bien passé.

Le Logement en Islande : Camping ou Hôtel ?

Il s’agit d’un choix qui va vite se faire et qui va avoir une influence sur l’ensemble de votre voyage ! Vous le lirez partout, l’Islande est un pays où le cout de la vie est beaucoup plus cher qu’en France, qu’ils s’agissent par exemple des logements mais aussi de la nourriture.

  • L’Hotel : En Islande, vous trouverez rarement de chambre d’Hôtel à moins de 150€ la nuit. Alors sur un voyage de 2 semaines, cela représente un coût non négligeable et il important de le prendre en compte dans la préparation de votre voyage
  • Location AirBnb : De plus en plus de personnes passent par des plateformes comme AirBnb pour leur Roadtrip autour de l’île. Les prix sont plus attractifs mais peu de locaux « louent » leur logement donc les prix ont tendance à monter.
  • L’Auberge de Jeunesse : Un bon compromis pour être au chaud tout en ne dépensant pas des milliers d’euros, même si le confort laisse parfois à désirer dans les auberges de jeunesses d’Islande. De plus, il n’y en a pas dans toutes les villes.
  • Le Camping : Il est de loin le logement le plus privilégier par toutes les personnes qui font un roadtrip autour de l’Islande. Les campings sont partout et les prix sont imbattables.

De notre côté, nous avons choisi le camping pour économiser un maximum sur le logement, afin de pouvoir se faire plaisir sur d’autres choses comme les activités ou bien la location de la voiture.

Le camping en Islande : Lire notre article dédié.

Se déplacer en Islande : Location de voiture ou Bus ?

Quand on regarde de plus près les moyens de transports qui peuvent être utilisés en Islande, le choix est vite fait. Nous avons opté pour la location d’une voiture pour 15 jours. Le réseau de bus ne dessert pas toute l’île en plus d’être cher, et les bus ne passent que très peu souvent. L’idée de faire de l’autostop est une éventualité, mais on se retrouve parfois vite seul en Islande et vous risquez de perdre beaucoup de temps, surtout si vous voulez faire un tour complet de l’île.

Maintenant, il va falloir choisir le type de véhicule et la compagnie auprès de laquelle vous allez le louer, et c’est un petit casse tête vu le nombre de compagnie en Islande.

  1. Voiture 4×4 ou normale ? Commencez par savoir si vous avez le besoin et l’utilité de prendre une voiture 4×4. Si vous suivez simplement la Route 1 (entièrement goudronnée), vous n’en aurez pas d’utilité et vous économiserez beaucoup d’argent en location et en essence sur votre budget. Si au contraire vous souhaitez visiter un peu les routes secondaires (parfois des pistes en graviers ou en Terre), la 4×4 pourra être utile. Les prix à ce niveau là vont varier entre 1000 et 4000€ selon la 4×4 pour 15 jours de location et la compagnie. (Attention, les route « F » en Islande sont interdites aux voitures de location, qu’elles soient 4×4 ou non).)
  2. Compagnie internationale ou locale ? C’est le 2ème choix à faire. D’après notre expérience et nos recherches, il sera beaucoup plus avantageux de passer par une compagnie locale (surtout pour une 4×4), qui connait très bien son territoire et ses risques, et qui vous fera moins payer pour un léger impact sur la carrosserie, ou qui vous donnera davantage de pneus de secours ou bidon d’essence. Les compagnies locales les plus connues sont Iceland Car Rental ou bien Viking Car Rental. Si vous préférez, des compagnies internationales sont également présentes sur place comme Hertz ou bien Alamo.

Zoom sur : Comment se déplacer en Islande ?

Lieux, activités et itinéraires

Une fois que vous avez fait votre choix parmi les 3 critères vus précédemment, cela va déjà vous donner une idée du budget de base qu’il vous faudra. Maintenant, il va falloir passer du temps à savoir ce que vous voulez voir, ce que vous voulez faire et quel itinéraire vous allez emprunter.

Au préalable, nous avons fait beaucoup de recherches sur les lieux à voir et les activités à faire en Islande, et nous avons inscrits tout cela sur Google Map. Cela nous a ensuite permis de construire notre itinéraire complet sur 2 semaines. D’ailleurs, sachez que nous n’avons pas utilisé de GPS sur place, Google Map hors connexion fonctionne très très bien !

Nous vous invitons également à consulter nos articles sur ces différents sujets :

Retourner au Sommaire du site.