Nous continuons notre trajet dans le cercle d’or pour cette étape 4 de notre Roadtrip de 2 semaines en Islande. Malgré ce premier jour gris et pluvieux, l’objectif du jour est de nous rendre aux chutes de Gullfoss et de visiter cette région Ouest et Sud du Cercle d’or pour nous rapprocher de la route 1 et de la côte Sud de l’île.

etape 4, roadtrip islande, gullfoss falls, secret lagoon, hella, cercle d'or

Infos pratiques de l’étape 4 :

  • Temps de route : 2h
  • Nombre de KMs : 143 kms
  • A faire : Gullfoss Falls, Secret Lagoon, visites de environs
  • Camping du soir : Camping Árhús de Hella, en face de la station service.

Déroulement de l’étape 4 :

Gullfoss Falls

Comme tous les jours, départ du camping aux alentours de 9h pour cette 4ème journée en Islane, direction les chutes d’eau de Gullfoss, un site très touristique qu’il est encore possible de visiter en Bus depuis Reykjavik. Les premiers bus arrivent vers 11h ou midi environ avec le temps de trajet depuis la capitale, alors nous vous conseillons d’arriver bien avant si vous voulez profitez du calme avant la tempête !. Une petite vingtaine de minutes nous séparet de notre camping des Gullfoss falls alors nous sommes arrivés sur place assez tôt.

Naturellement, comme tous les sites touristiques proches de Reykjavik, un grand parking vous attend avec toutes les commodités. Les chutes se trouvent en contrebas du parking, et on ne voit en arrivant que les projections d’eau contre les immenses roches. C’est en s’approchant des falaises qu’on aperçoit plus bas l’immense chute de Gullfoss, ou plutôt la double chute.

gullfoss,cascade,cercle d'or,islande

2 choix sont possibles pour voir les chutes de Gullfoss : On peut dans un premier temps descendre de grands escaliers pour s’approcher de la cascade et voir l’impressionnant débit d’eau, ou bien il est possible de rester dans les hauteurs et de longer les falaises via un petit chemin pour avoir une vue d’ensemble. Les 2 sont à faire, mais le chemin sur les hauteurs du site vous donnera une vue imprenable sur le cour d’eau sur la rivière Hvítá et sur les montagnes au loin.

A l’horizon, vous pourrez distinguer un immense glacier, il s’agit du Langjökull qu’il est possible d’approcher en continuant la route qui vous a mené à Gullfoss. Cependant, il s’agit d’une route F, c’est à dire une route interdite aux voitures de location et aux voitures qui ne sont pas 4×4. Pour ceux qui ont la chance de pouvoir emprunter cette route F35, elle vous fera traverser l’île direction le Nord, en passant par des paysages sauvages et désertiques !

Malheureusement pour nous, impossible de s’avanturer plus loin que Gullfoss avec notre 4×4, donc nous sommes revenus près du parking du site pour revoir une dernière fois ces gigantesques gorges et pour repartir en direction du Sud. Il était déjà 11h et les bus en prevenance de Reykjavik arrivaient !

gorges,gullfoss,cascade,islande

Nous avons donc repris notre chemin par la route 35, pour rejoindre la route 1 et Selfoss, puis Hveragerði où nous nous sommes arrêtés pique-niquer. Cette route n’est pas la plus impressionnante d’Islande, ce sont des paysages verts et un peu plats, comme ce qu’on peut trouver en France, et c’est l’une des partie de l’île où le sol est propice à la culture. Aussi, le temps gris du jour n’aidait surement pas à apprécier pleinement le paysage !

Hveragerði et Reykjadalur Hot Spring

Le jour même et grâce au Routard, nous avons trouvé une belle petite randonnée à faire dans les hauteurs de Hveragerði, et à la vue du nombre de voitures garées sur le parking, nous savions qu’il s’agissait d’une balade recherchée. Il s’agit du Reykjadalur Hot Spring Trailhead, une randonnée d’environs 2h pour atteindre des sources chaudes dans la montagne.

Dans cette partie d’Islande, l’activité volcanique y est très intense et vous verrez de la fumée régulièrement sortir du sol à de nombreux endroits ! Nous pensions à la base qu’il s’agissait d’une petite randonnée sympathique, mais elle n’était pas de tout repos. Le dénivelé est tout de suite très élevé, mais le paysage et les jets de fumée partout autour de nous aident à s’arrêter prendre quelques photos.

sources chaudes,Reykjadalur,Hot Spring,Trailhead,islande

Le chemin continue dans la montagne et nous nous rendons compte que nous sommes encore loin d’arriver en voyant des marcheurs au loin en tout petit. La pluie commence d’ailleurs à tomber légèrement et nous n’avions pas pris nos capes de pluie. Nous avons donc décidé d’accélérer un petit peu mais la route était encore longue ! Après près d’1h30 de marche en montée et la traversée de gigantesques sortie de fumées chaudes, nous sommes arrivées aux sources chaudes, une rivère chaufée naturellement perdue dans la montagne, où les marcheurs se baignent et reste dans l’eau chaude.

vapeurs chaudes,Reykjadalur,Hot Spring,islande

Malheureusement pour nous, la pluie s’était intensifié et il fallait redescendre le plus vite possible car nous étions déjà trempés. Notre conseil est de ne JAMAIS oublier vos capes de pluie en Islande… ! Nous avons eu juste le temps de prendre une photo des nombreuses personnes qui se baignaient au milieu de ces montagnes avant de redescendre le plus vite possible (près de 45 minutes de marche sous une pluie battante).

sourceschaudes,Reykjadalur,Hot Spring,islande

Arrivés à la voiture, l’heure était au changement de vêtements pour se réchauffer le plus rapidement possible et nous devions faire sécher nos vêtements. Comme nous étions en camping, cela à pris 3 jours entier avant d’avoir des affaires sèches !

De Selfoss à Hella

Après cette péripétie, nous avons repris la route sous la pluie en nous dirigeant vers le Secret Lagoon, un blue lagoon « bis » moins touristique et beaucoup plus sauvage. Mais en arrivant sur place vers 17h ou 18h, la pluie était toujours intense et la marche dans cette tempête nous avait exténué. Nous avons donc décidé de prendre la route en direction de notre camping du soir.

A la base, nous devions dormir dans un camping que nous avions défini avant de partir en Islande, mais ce camping ne semblait accueillir que des camping car, et ne semblait pas très accueillant tout court. Nous sommes partis à la recherche d’un camping plus chaleureux le long de la route 1, puisque nous devions prendre un bus le lendemain pour notre journée à Thorsmork.

La journée s’est mieux terminée puisque nous avons trouvé un superbe camping, à Hella, avec toutes les comodités, de quoi cuisiner facilement et une pièce « à peu près » chauffée. Il nous fallait trouver un camping de ce type parce que nous allions dormir au même endroit le lendemain soir. Par chance, le bus du lendemain nous prenait et nous déposait devant le camping !

❯❯ Aller à l’étape 5 : Randonnée au Parc naturel de Thörsmork

❮❮ Revenir à l’étape 3 : Début du cercle d’or – Thingvellir, Silfra et Geysir