Recourir au camping lorsqu’on veut faire le tour de l’Islande est devenu commun, surtout à cause du prix des autres types de logement. Mais heureusement, et c’est grâce au fait que les voyageur privilégie de plus en plus ce mode de logement, les campings en Islande se développent et de nombreux services complémentaires voient le jour pour faciliter votre roadtrip.

Retrouvez ci-dessous notre retour d’expérience et nos petites astuces pour réussir votre roadtrip en Islande en camping :

islande, roadtrip, camping

Avant le voyage, nous avons eu beaucoup de questions sur le camping en Islande, si c’était approprié et si beaucoup de personnes utilisaient ce type de logement lors de leur roadtrip.

Nous allons donc essayer ici de répondre simplement à un maximum de questions que vous pouvez vous poser :

Les campings en Islande :

Y a t’il beaucoup de campings en Islande ? Oui il y en a énormément. Comme dit précédemment, le prix des autres types de logements est tellement élevé que de plus en plus de personnes choisissent de camper. Les campings et les services autour se développent. Vous pourrez donc facilement trouver un camping dans chaque ville et chaque petit hameau. Renseignez-vous quand même au préalable sur les campings qu’il y aura sur votre trajet. Si vous ne faite que la route 1, vous n’aurez pas trop de soucis.

Quels sont les prix des campings ? Les prix peuvent légèrement d’un camping à l’autre. Mais globalement, comptez environ 10€ (1250 ISK) par personne et par nuit. Les prix vont légèrement dépendre des équipements, du nombre de nuits que vous restez ou encore du fait qu’il y ait la douche comprise ou non.

Ouvertures et fermetures des campings en Islande : Les campings ouvrent courant Mai et ferment aux environs de la fin Septembre. Certains campings reculés comme dans le nord ou les westfjords peuvent fermer un peu plus tôt. Mieux vaut se renseigner quand même lors de la préparation de votre raoadtrip. Concernant les heures d’arrivées, c’est plutôt libre. Si vous ne vous présentez pas le soir même en arrivant, vous pouvez payer le matin. Généralement, l’accueil des campings ferme vers 22h.

Les campings en Islande sont-ils bien équipés ? La plupart des campings sont bien équipés, avec de l’eau chaude, une pièce chaude pour manger le soir et le matin et des sanitaires propres. La majorité ont également le wifi, très prisé lors des roadtrips ! Il nous est quand même arrivé de tomber sur des campings mal équipés, mais ça reste rare. Tous les campings possèdent généralement un site internet où vous pouvez consulter à l’avance les différents équipements.

Y a-t-il de l’eau chaude dans les campings ? Cela dépend. Pour certains campings, l’eau chaude est comprise dans le prix. Mais pour d’autres, vous devrez rajouter quelques euros pour si vous voulez prendre une douche chaude. Nous sommes tombés sur quelques campings où il n’y avait pas d’eau chaude, ce qui n’est pas agréable pour faire la vaisselle ou pour tout simplement se réchauffer le soir.

Ne fait-il pas trop froid pour dormir en tente en Islande ? Tout d’abord, faire l’islande en camping ne peut se faire que l’été. A cette saison, les températures descendent la nuit aux alentours de 5 degrés donc il faut s’y préparer. Une nuit, il est même arrivé que la tente gèle. Petit conseil, préparez avant de dormir toutes les couches que vous pouvez rajouter sur vous pour les avoir à disposition durant la nuit. C’est lors de la rosée du matin qu’il fait le plus froid ! Si vous voulez à peine plus de confort pour une nuit le long de la route, certains campings proposent des dortoirs ou des petits chalets pour 2 ou 3 personnes.

Le camping sauvage est-il autorisé ? Les islandais tolèrent le camping sauvage, dans le respect de la nature bien évidemment. Il ne devra pas rester de traces de votre passage après votre départ. Et c’est dans ce respect que l’islande accepte toujours le camping sauvage. Il n’est pas rare de voir une tente seule dans la nature !

camping card, islande, roadtrip

[ASTUCE 1] La Camping Card Islandaise : La meilleure façon de faire des économies si vous prévoyez de camper lors de votre voyage en Islande. Il s’agit d’une carte qui vous donne accès à 41 campings tout autour de l’île, pour seulement 110€ environ. En prenant cette carte, elle vous permettra de dormir 28 nuits dans les campings proposés. Et l’avantage est que ce n’est pas une carte par personne, elle vous valide l’accès aux campings pour 2 adultes et jusqu’à 4 enfants (Moins de 16 ans) ! La carte est disponible pour les tentes mais aussi pour les camionnettes/vans. Consultez tous les détails sur la camping card et la liste des campings d’Islande sur le site officiel : campingcard.is. Elle peut s’acheter dans tous les campings partenaires ou dans des supermarchés.

Avec cette carte, vous aurez simplement à payer les « taxes » de chaque camping, de l’ordre de 200 ISK par nuit (1 ou 2 euros).

La préparation de votre voyage en camping :

Quel type de tente choisir pour le camping en Islande ? Des tentes 2 secondes Decathlon aux tentes un peu plus sophistiquées, toutes les tentes peuvent faire l’affaire. Vous en verrez de tous les types dans les campings. Il faut simplement s’assurer qu’elles peuvent tenir en cas de grands vents et qu’elles soient assez étenches en cas de fortes pluies. En islande, tous les temps sont possibles donc il faut être prêt à toutes éventualités. Nous avons pris une tente 2 secondes pour 2 personnes et elle a largement tenu le coup.

Comment emmener sa tente dans l’avion ? La tente comme les grands sacs à dos passeront en tant que bagages spéciaux. Il vous faudra rajouter des bagages spéciaux au prix de vos billets d’avion pour emmener ce type d’affaire.

Peut-on louer sa tente sur place ? Bien sûr ! De nombreuses entreprises se spécialisent dans la location de tentes et matériels de camping pour tous les touristes chaque été. C’est un solution très intéressante si vous ne voulez pas acheter une tente exprès pour partir. Pour ne pas prendre trop de bagages supplémentaires à l’aéroport, nous avons fait le choix de louer tout le matériel de camping en Islande sur un site super et spécialisé : iceland-camping-equipment.com. Les locaux sont à reykjavik et sont tenus par une Française très sympathique (Delphine), qui vous donnera tous les conseils dont vous avez besoin. On vous recommande !

Quel matériel apporter pour le camping en Islande ? Tout le matériel pour vous faire à manger est indispensable (en plus de la tente et des sacs de couchage), car très peu de campings fournissent des plats pour cuisiner. Pensez donc à votre vaisselle, à une ou 2 casseroles, une poelle et surtout un réchaud à gaz. Il en existe de toutes les tailles. Nous avons pris un réchaud de 1kg de gaz pour 2 pour 15 jours et nous avons eu largement assez. Il existe des super marchés dans chaque petite villes en Islande donc vous pourrez trouver des recharges facilement. Pensez ensuite au matériel pratique : batterie portable, glacière, GPS, chaises pliables… Tout dépend le confort que vous voulez avoir !

[ASTUCE 2] Privilégiez les emplacements à l’abris en Islande : Dans la majorité des campings, il y a des petites dunes de terre qui seront prises d’assaut par les campeurs. Elles vous permettent en effet de vous mettre à l’abris du vent et un petit peu de la pluie !

Notre roadtrip de 15 jours en camping :

Pour ce voyage, nous avons décidé de faire un maximum d’économies en emmenant la tente, un matelas gonflable et les sacs de couchage dans dans valises. Nous avons payé un bagage spécial supplémentaire à l’aéroport pour la tente 2 secondes Decathlon et nous avons mis le gonfleur du matelas gonflable dans la housse de tente pour gagner de la place. A Reflavik, les sacs à dos arrivent tous à la récupération des bagages spéciaux, même si vous ne l’avez pas indiqué comme bagage spécial au 1er aéroport. Petite surprise en effet pour nous ne voyant pas le sac à dos sur le tapis roulant des bagages normaux !

Nous avons ensuite récupéré le réchaud (camping gaz), la vaisselle et le matériel pour cuisiner à Reykjavik. Nous avions aussi pensé à emmener une batterie portable, un GPS (Cartes Google Maps hors connexion téléchargées sur un iPhone, ça marche parfaitement sans prendre de données à l’étranger !), des oreillés gonflables et des lampes frontales. Nous avions aussi la chance d’avoir une voiture de location toute équipée (double ports USB) pour recharger nos appareils.

tente, voiture location, roadtrip, camping, islande

Nous sommes partis fin Aout début Septembre et à part le campsite de Reykjavik et le camping de Svinafell, il y a toujours eu beaucoup de place pour s’installer, manger et prendre des douches sans attendre des heures. En plein milieu de l’été (Juillet), les campings sont beaucoup plus pris d’assaut. Nous n’avons eu que très peu de mauvaises surprises, la majorité des campings sont bien équipes et ils sont très calmes.

C’est le froid que nous retiendrons le plus, environ 4 degrés de moyenne la nuit, difficile de sortir du duvet la nuit pour aller aux toilettes ou le matin avec la rosée. Mais ça fait partie de l’expérience et c’est unique.

En Islande, nous sommes arrivés tous les soirs aux alentours de 20h dans les campings, c’est le meilleur horaire puisque vous profitez totalement de votre journée. Nous montions la tente directement en arrivant pour ne pas embêter ceux qui se couchent tôt (21h 21h30). A partir de ce moment là, il est préférable de faire attention aux bruits. Vers 20h30, les salles chauffées (ou non!) pour manger se libèrent et les gens vont prendre leur douches. Nous prenions les douches juste avant de se coucher pour avoir le plus chaud possible. Si vous voulez économiser sur les douches dans les camping en Islande, il est possible de se rendre dans la piscine municipale de la ville où vous dormez, cela détend et les douches sont gratuites.

Notre seul regret aura été les aurores boréales, que nous n’avons pas pu apercevoir en début de mois de septembre malgré quelques veillées au coin de la tente. Mais le froid et la fatigue ont eu raison de nous plusieurs fois d’affilé !

Si vous voulez voir avoir le détails de chaque camping que nous avons fait durant notre raodtrip, nous vous invitons à parcourir nos étapes.

Les autres solutions pour camper en Islande ?

Si la tente ne vous plait pas ou que vous pensez avoir trop froid, vous avez la possibilité de louer un camping car, ce qui est plus confortable mais vous ne pourrez pas aller sur toutes les routes d’Islande et surtout concernant les routes secondaires. Les « motorhome » sont à la mode, des petits véhicules types kangoos ou des minibus où tout est aménagé pour que vous puissiez dormir à l’intérieur. Il s’agita de vacances tout aussi magiques dans ces conditions. Les 4×4 campeurs sont, quant à eux, des véhicules où il est possible de dormir au dessus de votre 4×4, dans une tente aménagées exprès.

Grâce à ces différentes solutions, vous pourrez aussi dormir où vous le souhaitez en Islande et pas forcément dans un camping, un belle façon de voyager surtout par beau temps, pour apprécier des paysages magnifiques, des belles vues le soir et le matin.

Zoom sur : Quelle météo fait-il en Islande / Quand partir en Islande

Retourner au Sommaire du site.